marek-rucinski-WnUyhtAVZW0-unsplash

Pourquoi se faire du mal inutilement?

Nouvelle année, nouvelles résolutions, c’est parti !

Ultra motivé la première semaine, un peu moins la 2ème, les résultats attendus n’arrivent pas, la motivation laisse place à l’impatience puis aux excuses, pour finir par l’abandon.

Et hop, chute de son estime de soi !

Culpabilité, sentiment de n’avoir aucune volonté et de persévérance et on se sent nul…C’est fou cette autoflagellation, personne nous a demandé quoique ce soit à la base !

Bon c’est vrai, les médias, les magazines et maintenant les articles de blog en mettent une couche avec leur liste toute préparée, sans méthode, sans explication et d’une généralité aberrante nous garantissant un mieux être pour nous même et l’humanité si nous choisissons certaines résolutions.

  • Arrêter de fumer
  • Aller faire du sport
  • Apprenez à déléguer
  • Devenez minimaliste
  • Consommer bio …

Suis-je si mauvaise que cela ?🤔

Et si je vous disais.

  • Trop de résolutions d’un seul coup
  • Des conséquences mal estimées sur notre quotidien
  • Des résolutions qui ne sont pas vraiment prises pour soi mais pour faire plaisir
  • Un dialogue intérieur qui manquent totalement de bienveillance avec l’utilisation d’expressions telles que “je dois…”, “il faut …” Que des ordres donnés à soi-Même ! 😱Cela vous parle ?

Plutôt que RÉSOLUTION, j’aime penser INTENTION.

Je crois qu’il est important de s’améliorer, apprendre, conscientiser, modifier certaines de nos habitudes pour nous enrichir et donner sens à notre vie … Mais pas dans le stress, ni dans l’obligation, ni pour le paraître.

Se mettre en action stimule, motive et permet d’acquérir une confiance en soi utile pour cheminer vers ses projets : L’intention, pour moi, c’est cela !

Une envie d’avancer à son rythme, par étapes vers des objectifs réfléchis, réalisables, atteignables et écologiques, c’est-à-dire qui ne nous font pas plus de mal que de bien.

Effectivement la nouvelle année peut-être la prise de conscience que c’est le moment de se mettre en action et de transformer certains comportements, mais ne trouvez-vous pas que définir une intention semble moins contraignante ou stressante que prendre une résolution.

Quand j’entends réalisation, je vois une difficulté à solutionner donc quelque chose de négatif en moi que je dois impérativement changer.

Quand j’entends initiation, je visualise plus sereinement un changement utile.

Résolution : perdre 5kg

Intention: manger moins riche le soir

Résolution : Ne plus procrastiner

Intention: ranger au fur et à mesure

Résolution : être moins stressé

Intention : M’essayer à la relaxation

L’intention ne vous parait pas plus douce et accessible ?

Qu’en pensez-vous ?

Dans tous les cas, choisissez le terme qui vous paraitra le plus juste pour vous, l’important c’est que cela ne nuise pas à votre bien-être et que chaque choix soit recentré sur la notion de plaisir.

Se faire plaisir rend heureux,

et si nous commencions par là ? 😉

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.